29 juillet 2017

Fashion Week 3

Période de transition entre la fin des 70' et début des 80': LE disco!

36d8a6bfac5fd27d8f01dd624ee52d61

Oh si, c'est toujours là avec les pantalons qui moulent, le kibrille, en lycra, en lamé, les paillettes, et même les rollers!

76d66263edb2126ecc0e4f450ce188c4

b9b52b8d94dc0b2e5798bd6f6b4647be

8ff601aced072747b50e8125b578f448

58300d1063860e908a11ee61dd77a179

Franchement, y'a des tenues tout à fait mettables aujourd'hui. Moi je veux bien me déguiser en Farrah...

62feee48099ceb3e61c0b43a9f237f53

062d90fa0269a3f23f89dc39853c223c

88f9f7a4d4b50581936e27639cef8b51

e9875fb6431c986f0c5ee4a51d87d3fd

 

J'espère qu'on va pas revoir les collants à paillettes

00f57b94fad5fa56217100664b5f06e2

404198c08b59eb965f3b5508ebd30e1d

Raté:

cd78aaf222f8601e1b5b9e4906ce69bf

Le plus drôle c'était quand même le début du disco à la fin des 70'. Les pantalons étaient encore larges.

58dce8dfa1c74282187333bb17f061a4

cfaa912dc81b7862890055208ae4dadb

 

 

Et ça, à ton avis, ça date d'hier ou d'aujourd'hui?

3e387c824b767d1e721f4845a45fac99

4fa1afccf770de4fb6b471753fab45b2

bcbb5d5babb418308bb97ddd36f4746c

 

Moui, ça a moins de 2 ans.

Mes bien chères soeurs, continuons de prier le dieu de la paillette.

 

Posté par etoilesalamaison à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


26 juillet 2017

Blanc comme le sable ou le Marti**

Le mois dernier je devais avoir une tenue avec un haut blanc et c'est donc avec une anticipation toute professionnelle que je m'y suis pris la veille. Reprise d'un Pam, col en V et manches courtes. Faisait trèèèès chaud. Viscose de Bennytex et coton à trous de MT.

IMG_6464

IMG_6457

IMG_6460

Le V n'est pas parfait mais comme la viscose et moi, on bouge beaucoup, ça fait l'affaire. Coudre à partir de 22h entraîne aussi des finitions à l'arrache. Dernier détail technique: comme l'embus est très con à résorber sur ce modèle, je coupe sans marge la tête de manche et ça tombe quand même bien.

C'est l'été, on est pas mal, et si tout va bien, à l'heure où vous lisez, je suis presque en l'air.

 

Posté par etoilesalamaison à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 juillet 2017

Le lundi au soleil # 186

4

tumblr_ll7mzn43Fa1qhxnalo1_500

Posté par etoilesalamaison à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

22 juillet 2017

Fashion week 2

Ce qu'on a bien fait d'oublier dans les années 80. Le summum: les coiffures!

c90ff8f60ae96d2a211c93b840e7ab75

59640881ab70ca26748a134395b952e4

Oh putain c'est flippant!

Le col cheminée

38c022f2f89404e5b2fbc41c536f0b57

Les épaulettes

4f3a40457759a3d32a8995d2c8f5deb8

1c03675fda1c3a8f708a2f8e2fc774cf

802b94546d4bcbd3e05e92a95972a2c2

Pire, la robe trop longue, trop large, trop plissée, à épaulettes!

il_570xN

 

Malheureusement, il me semble avoir aperçu ça ou là des jeans neige pour mon plus grand désarrois.

8191f0a996a97e2bccfa395d71286785

 

 

Les guêtres de toutouyoutou aux couleurs qui font saigner la rétine.

863015187d304d073b0ec3b3daed71a4

Et, et, et.... le fuseau!

ddae41b78819b9b3806ad6682edf63b6

5009ef76f205a9c9620178ec536fa2f1

 

On a malheureusement ressorti les jupes culottes et les tailles hautes de pantalon, m'enfin, ça va pas mal à certaines.

Après cette rétrospective qui a dû retourner certains estomacs, un peu de détente sur une collec de godasses et à la prochaine.

 

 

 

Posté par etoilesalamaison à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 juillet 2017

Retour aux sources

Il y a 10, 15 ans, quand le monde entier s'est remis à coudre (?!), les livres japonais se multipliaient telle la boulangerie divine et poussaient à une consommation déraisonnable. Faut dire que les modèles étaient fastoches, on regardait les images et hophophop; parce que je suis prête à parier que la quasi totalité des couseuses entravaient que dalle à l'idiome nippon.  L'engouement était total et inconditionnel, alors qu'il fallait systématiquement reprendre la largeur parachute et les emmanchures rikiki. Jusqu'au jour où les patrons indé ont fait leur apparition aussi rapide et prolifique que les mauvaises herbes de mon jardin après l'orage. On assiste depuis peu à une déferlante qui donne presque la nausée, surtout si tu viens de boire l'apéro. Rien que pour des modèles femme en français, comme ça, à vue de nez, je compte une bonne trentaine de marques. Alors comment s'y retrouver? Mmmm? Les avantages du patron indé c'est que bien souvent tu es guidé dans ta couture, des pas à pas, beaucoup d'images et d'explications, pour débuter, c'est pas mal. Vu le prix, j'aime autant te dire que c'est le minimum syndical. On va quand même pas s'extasier devant cette aide payée au prix fort. Le pdf est une bonne solution s'il ne dépasse pas 8 euros à mon avis. Parce que oui, certains pdf ont le culot d'être deux fois plus cher qu'un magazine à 15 patrons. Je vais te dire un grand secret, quand on ne sait pas coudre, le mieux c'est de prendre un cours ou d'implorer que quelqu'un te montre. Acheter un magazine ou un patron mal ficelés, c'est le meilleur moyen d'abandonner et de reprendre le pilate. Alors on me glisse dans l'oreillette que c'est bien pour la démocratisation de la couture...

214132157252260792_uCAQhL92_c

Merde, je suis encore tombée de ma chaise. Me semble quand même que traditionnellement ceux qui font leurs vêtements sont rarement issus de la grande aristocratie et que démocratiser c'est donner au plus grand nombre. Je te parle même pas de l'investissement dans une bonne machine. On propose soit des basiques, soit des modèles plus originaux, l'offre est laaaaarge. Un basique déclinable, ça semble bien, mais t'as une tripoté de gratuits sur le net (que je fasse pas les dredi pour rien quand même). Et pour l'originalité de certains, qui a envie de coudre la même chose trèèèès particulière 75 fois? Surtout que l'orignalité se résume parfois à te coller des découpes improbables un peu partout ou des froufrous à des endroits que n'importe quelle morphologie renierait. Et puis ils se ressemblent souvent parce qu'il faut  "être dans l'air du temps". Mais alors, originalité et à la mode, est-ce compatible? Nouveau sujet de philo 2018.

these_funny_animals_631_640_01

On parle un peu des testeuses aussi? Oh si, je me sens bien lancée là. On est clairement dans un monde de bisounours. Tout va toujours bien, le patron est super, la créatrice est trop gentille et à l'écoute, et il doit bien y avoir des cas où c'est vrai. Mais quand on lit un peu partout, ce qui me prend un temps non négligeable mais je voulais pas écrire n'importe quoi, on se rend compte des problèmes de certains modèles jamais soulevés avant la vente. Et ce sont celles qui essuient vraiment les plâtres qui ont le courage de dire ce qu'il en est réellement. Ça fait beaucoup de tort aux créateurs réglos et testeuses sincères. C'est décevant, comme quand je lis (véridique): "ce patron est parfait, j'ai juste rallongé le buste, réduit l'ampleur, raccourci le bas, descendu le col, échancré les emmanchures, modifié la fourche, tout ça de xxx  centimètres, ce modèle tombe vraiment bien"..........................

244791725_IDzHgvDj_c

t'es couturière amateur toi ou ingénieur option maçon? 

Entendons nous bien, j'ai 5 ou 6 patrons indé moi aussi, une partie en version papier que je ferai un jour où je serai moins énervée, achetés il y a des lustres car étant d'intelligence très moyenne, j'ai pas vu venir le piège. D'autres en pdf à un prix très raisonnable. Parce qu'il est bien là le problème, quand un vêtement va te coûter un trentième du smic sans que tu sois sûr du résultat. Parce qu'il faut aussi prendre un tissu à la mode et bio. Entre nous, les quantités de tissu préconisées sont toujours au dessus de ce dont on a besoin.  Quant à la protection de la planète, qu'est-ce que je peux dire? A part le président orange qui s'en bat les roustons, normalement, la plupart de l'humanité se sent concernée. Et oui c'est mieux de prendre un tissu qui respecte l'environnement et les êtres humains qui le fabriquent. Mais j'arrêterai d'être agacée quand celles qui font des lingettes, des couches, de l'essui-tout et que-sais-je de lavables le feront avec autre chose que des tissus achetés à 2 euros le mètre, cesseront de culpabiliser les lecteurs dans leurs articles et comprendront que laver tout ça à 90° avec de l'eau potable a aussi une empreinte carbone. De toute façon, si tu veux être totalement  bio, éco, équito... tu vis nu dans un terrier au fond des bois et pas longtemps car dévoré par des microbes ou une tribu de grizzli.

44938719_Hmx56JbM_c

Bref, j'ai repris une D, modifiée depuis l'origine de l'humanité, de là:

3

Dans un tissu "tendance", double gaze d'une nuance de rose à se taper le cul par terre. Du basique, parce qu'alambiqué, tout le monde a compris qu'en ce moment c'est pas vraiment ce dont j'ai envie.

 

IMG_6466

IMG_6467

IMG_6469

J'aime la mode, j'aime coudre, c'est un loisir, qui a un coût comme n'importe quoi d'autre. J'aime que l'offre soit large, je préfère coudre à partir d'un magazine ou du net, je scrute les soldes, chacun fait bien entendu ce qu'il veut sauf essayer de culpabiliser autrui, ça c'est trop gonflant et qu'on se rassure,  j'ai bien intégré qu'il faut pisser sous sa douche pour protéger la planète. 

Musique!

 

Posté par etoilesalamaison à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


17 juillet 2017

Le lundi au soleil # 185

70977f271a363dbde3ccff11248257c7

83c25137835ab789a285c00c59626059

Posté par etoilesalamaison à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 juillet 2017

Fashion week 1

Chaque décennie de mode a ses codes.  Les années 60, 70 et 80 sont à mon avis les plus rigolotes parce qu'elles explosent tout. Elles réinventent le passé, transforment, et surtout exagèrent. Dans les siècles passés, la mode était plus liée à la situation historique, aux conventions sociales. On connaissait la position de quelqu'un selon son habit qui faisait donc le moine. J'ai perdu personne en route? Même si c'est toujours un peu le cas aujourd'hui (je n'ai pas vu de banquier en chemise hawaïenne), on s'autorise un peu de décalage mais en réinventant moins (ou alors on est plus subtil, question de point de vue et de recul) que dans les 30 années dont on va parler dans ces fashion weeks. 

Avant d'avoir des problèmes avec les magazines de modes, les créateurs de patrons, le csa, le fbi, les puristes, Karl Lagerfeld ou mon chien, je précise que les images viennent toutes de Pinterest et que dans la mesure du possible j'ai vérifié les dates.

Donc aujourd'hui, on est dans les années 80. SI! Les détails vestimentaires évoqués sont dans tous les patrons de couture ou le prêt à porter. Tout le monde a remarqué les froufrous et les volants, les épaules dénudées? Et ben voilà, on y est en plein. Jusqu'aux accessoires ceinture, pochettes et chaussures...

128eefd8038199e01c5a8b24c730066c

93765679

a2b5e8380e1738e7dfe50b864d6c4c6a

6a95cd65cb7c5d805543e3c0aebda055

Bon, les froufrous viennent des années 40, déjà. Tout comme les hauts ceinturés par un noeud sur le nombril...

389c849f639c13779112461dddc2d1e0

Moi je trouve qu'en prenant ces patrons de 1980, on est pile dans ce qui ce fait en ce moment. 

431fe89ca5bfd6e4ad5a756bd91b481c

b46d399a6804900a4e1a5dec11fa887f

On continue. Les empiècements de dentelle, les manches bouffantes, le col victorien...

d515bef9866309dc9c8ef2052cb289b1

Le bomber...

bdf5314e0696e7fddba2fd4466143bba

2be92dd0be7ba6b97be79869f48bd0e3

770e566b1e3c59e8bb9e0b9c248fb957

Et même les socquettes dans les godasses...

9e80cbfa5dc778917f2f0a635882535e

La combi....

7725f12962ccd04213b39e1a6a916663

b9104efefbe629ee7997d40ffd5fec42

La jupe culotte (pfff, ça pique de plus en plus) et la midi plissée... non mais on était vraiment obligé?

d14295502e512d1e315fdf1bda7b0b94

2bd230fcdfa0f591515059f3480e70c1

Le body (alors lui, un intemporel, depuis les années 70)...

1ebc2d1071b11140c52efdd75750ba79

b2f5ba4c3ea01d4e32e47660da3a0cdf

 

On ne se moque pas, y'a pire: pour hommes...

a28c9898f6dbd9c71250a6e97d9b32bb

On n'a pas fait le tour de la décennie mais je ne voudrais pas perdre tous mes lecteurs d'un coup. Je suis sûre qu'on pourrait remettre certaines pièces telles quelles. non? Finalement, ce qui a le plus changé, c'est la coiffure, et j'ai envie de dire ouf.

Extravagance!!!

 

Posté par etoilesalamaison à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juillet 2017

Première étoile

J'en ai acheté plein de çuilà... C'était bien avant les polémiques sur des dealers de tissus et créateurs de patrons. J'ai repris mon patron de là, réduction des marges et manches, et voila un top un peu boite, encore vert.

IMG_6441

IMG_6440

IMG_6436

Va falloir que je liquide toutes ces étoiles... Pas aussi fluide qu'on pourrait le croire avec autant de polyester.

 

 

Posté par etoilesalamaison à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 juillet 2017

Le lundi au soleil # 184

d14921473568d81d235370e7209215c5

00ffdea78f9098c0da44b930749cc6ec

Posté par etoilesalamaison à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2017

Dredi 2.0 juillet

Je voulais un débardeur qui tombe bien. Ben c'est pas gagné. J'ai trouvé là, c'était joli et puis... j'ai flingué mon plumetis vert parce que tout est trop grand. A moins que tu aies des bras larges comme des cochons de lait, les emmanchures descendent jusqu'aux côtes flottantes.

IMG_6428

J'abandonne pas l'idée du péplum et du V dans le dos parce que c'est tout de même sympa. Par contre le suspens est total pour savoir si je vais réussir à récupérer mes chutes de tissu.

Me suis rabattue sur le sorbetto, ancien modèle, maintenant faut être inscrit et il y a des variantes. J'avais vraiment envie de vert: commande de double gaze à Perles and co et... en fait c'est du lange, donc avec des carreaux qui me plaisent moyen, et plutôt turquoise que mint. Mais qu'est-ce qui s'est passé? C'est pas donné alors ça fait un peu chier

IMG_6454

Pas assez de tissu pour faire le pli central du sorbetto et la mollesse de la matière te fait découper comme si tu étais en Petite Section de maternelle... donc ça ressemble plus à rien et c'est encore un peu large.

IMG_6449

J'ai même pas tenté de mettre du biais sur ce lange, trop risqué. Et dire que j'ai d'autres double-gazes qui m'attendent (de la vraie, avec plus de tenue). 

IMG_6450

IMG_6453

Pi ce genre de tissu, ça se repasse pas. Un vrai chiffon je te dis. Bref, je continue ma quête du débardeur parfait et je te tiens au jus.

Posté par etoilesalamaison à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,